L’échappée – Épisode 9 : Le campement près du lac

Dans son dos, la planète s’étendait tel un mur rassurant contre lequel on s’appuie. Aucun danger ne pouvait surgir de ce côté-là. A travers les âges, la Terre l’attendait ; un repère, un phare pour la raison. La gravité, qui retenait Zoé au sol, lui permis de reprendre ses esprits. Ce plongeon avait été particulièrement éprouvant. Lentement, elle fit jouer ses articulations. Elle prenait de grandes inspirations, pour chasser l’écoulement temporel de ses poumons. Elle put finalement ouvrir les yeux.

L’échappée – Épisode 7 : Le visage effacé

Les battements de son cœur s’accélérèrent, elle cessa de prendre des notes. Etait-elle en train de faire une crise d’asthme ? L’archéologue s’accroupit un instant pour retrouver son souffle. Une image d’elle, enfant, effleura son esprit. Un moment de pur bonheur. Puis, le vent retomba, et le souvenir s’estompa.

L’échappée – Épisode 6 : La taverne

Le chevalier clama son nom, un nom que l’on connaissait ; malgré les défaites du Royaume de France, le chevalier noir avait fait parler de lui de par sa bravoure aux combats. En Provence, la guerre paraissait loin, mais les nouvelles des batailles traversaient les pays, au rythme des marchands et des colporteurs de nouvelles. Il n’eut donc pas de difficulté pour entrer dans la ville.

L’échappée – Épisode 5 : Un bouclier sans blason

Le cheval avançait au pas, tandis que la nuit tombait. Le chevalier ne semblait pas inquiet par la nuit, ses loups, et les fantômes qui hantaient les sous-bois. Lorsqu’il passait près des quelques maisons qui bordaient le chemin, les braves gens le regardaient passer sans mot dire. Son allure impressionnait.

L’échappée – Épisode 4 : Le plongeon

J’ai toujours été passionnée par l’impact du climat et des phénomènes astronomiques sur les sociétés et les civilisations. Après, la disparition de l’Homme de Néandertal, l’effondrement de l’empire romain et l’épidémie de peste noire m’intéressent tout autant… Il n’est d’ailleurs pas impossible que le climat ait eu un impact direct sur ces différentes crises.

L’échappée – Épisode 1 : Quand l’aventure frappe à la porte

A Paris, il ne fait jamais silence. Il fait nuit, sans aucun doute, encore que la lumière des lampadaires se glisse souvent à travers les interstices des volets. Mais le silence a été chassé de la ville il y a plusieurs décennies, à coup de klaxons, de rires, de disputes et de voitures pressées. Même quand l’orchestre urbain se tait, un bourdonnement diffus emplit les rues, car la ville endormie ronfle doucement.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑